Historique de la recherche

L'histoire...


En 1990, Christophe Dejours qui est alors Professeur titulaire de la chaire Psychologie du travail constitue le “Laboratoire de psychologie du travail” au Conservatoire National des Arts et Métiers, dont les activités de recherche sont centrées par la psychodynamique et la psychopathologie du travail (dont une équipe est liée au Laboratoire Georges Friedman (URA CNRS 2048) depuis 1994 ; Équipe d’accueil doctorale en 1995).

Il devient en 2001 le "Laboratoire de psychologie du travail et de l'action".

Depuis 2008, après une réforme générale plusieurs laboratoires se regroupent pour former le CRTD (Centre de Recherche sur le Travail et le Développement) et le laboratoire de recherche devient l'Equipe de recherche thématique "Psychodynamique du travail et de l'Action"(E4).

Depuis 2013 l'équipe "Psychodynamique du travail et de l'action" quitte le CRTD pour se rattacher  au Laboratoire Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse
Université Paris Descartes - UFR de Psychologie - 71, Avenue Edouard Vaillant
 92 774 Boulogne - Billancourt cedex


Thema : Sociétés, Violence, Travail.
Unité de recherche :
EA 4056

Quelques dates importantes

  • En 1984 s’est tenu le “premier colloque national de psychopathologie du travail”, à Paris, sous l’égide du CNRS et du Ministère de la recherche (Actes publiés in Dejours. C., Veil. C., Wisner. A. (sous la direction de) : “Psychopathologie du travail” avec le concours du CNRS. ESF Éditions. 1985).
  • En 1987-1988, le “Séminaire interdisciplinaire de psychopathologie du travail”, organisé sous l’égide du CNRS, a rassemblé pendant deux ans 20 chercheurs de disciplines différentes pour évaluer les incidences de la psychopathologie du travail dans les champs scientifiques voisins (sociologie, histoire sociale, économie, linguistique, ergonomie, psychanalyse, psychiatrie). Les actes du séminaire ont été publiés in : Dejours. C. (sous la direction de) : “Plaisir et souffrance dans le travail”. 2 tomes. Éditions PSY T A - Paris.