David Le Breton - pp 9-24

Dossier - Suicide, travail et sociologie(s)

Résumé

Les déterminants sociaux ne suffisent pas à orienter l’individu vers le choix d’une mort volontaire. Les conditions sociales sont toujours mêlées à des conditions affectives. Si souvent les approches psychologiques occultent l’ancrage social et culturel, celles du sociologue considèrent les individus comme des adultes éternels, n’ayant jamais eu d’enfance, ni d’inconscient, ni de difficultés intimes. L’anthropologie des mondes contemporains ou la psychodynamique du travail peut ressaisir la singularité individuelle en croisant la trame affective et sociale qui baigne l’individu et surtout les significations qui alimentent son rapport au monde et particulièrement dans les transformations du management contemporain.